Il y a 1236 photos sur le site

La Vie dans notre Maison Autonome

Sommaire

Introduction
L'Équipement en électroménager
Nos besoins quotidiens pour notre confort et nos loisirs
Pour conserver les aliments au frais
Pour les provisions alimentaires à plus long terme
Dans la cuisine
Pour laver notre linge
En conclusion

panorama mini ueschlagmatt

 Le panorama de la maison.

 

Introduction

En septembre 2000, nous avons acheté cette maison, qui n'est pas raccordé au réseau EDF, non pas pour vivre en autonomie énergétique mais plutôt pour sa situation particulière.

ueschlagmatt clairiere

Photo prise lors de notre balade aérienne du 18 mai 2013.

 

Notre maison est implantée dans un petit vallon de la Vallée de Munster en Alsace, orientée Sud-Est à 650m d'altitude, en pleine forêt avec une clairière en contrebas de la maison, ce qui dégage la vue sur l'entrée de la vallée.

maison0100

Dans en premier temps nous avions fait une demande de prix à EDF pour alimenter la maison en électricité, mais le devis ne rentrait pas du tout dans notre budget. Lors d'une visite au salon Energie-Habitat de Colmar, nous avons fait connaissance d'une personne qui représentait une entreprise allemande fabricant et fournisseur de produits photovoltaïques à Fribourg. Cette personne, qui vivait dans une maison autonome en énergie, nous a convaincu d'équiper notre maison avec une installation solaire photovoltaïque.

Notre installation solaire photovoltaïque fut opérationnelle à Noël 2001, depuis nous vivons donc en complète autonomie électrique. Pour cela, il a fallu réaliser quelques adaptations en matériel et en habitude de consommation.

fleche haut

L'Équipement en électroménager

Du côté de l'équipement en électroménager, laissons tout de suite de côté les plaques de cuisson et four électrique, le lave-vaisselle, le lave-linge standard, l'appareil à raclette, le grille-pain, la bouilloire électrique, le sèche-linge, le sèche-cheveux, le congélateur, le réfrigérateur standard, etc. etc. … En somme, tous les appareils qui produisent du chaud et du froid.

Pour les autres appareils énergivores, qui sont restés à la maison, comme l'aspirateur et le fer à repasser, ils sont à utiliser avec parcimonie pas plus d’un à la fois et impérativement avec le plein soleil pour ménager les batteries.

On utilise plus régulièrement le balais magique que l'aspirateur.

aspirateur  fer a repasser

fleche haut

Nos besoins quotidiens pour notre confort et nos loisirs

ampoule flower 6 leds smd 5730 culot g4L'éclairage est assuré par des ampoules à leds 12 et 24v, avec une consommation très faible entre 1,5 et 5,5 W par e27 90 led 24v 2ampoule. Au début, ces ampoules à leds n'existaient pas encore, c'était des ampoules fluocompactes en 12v de puissance 7 et 11 W.
Notre chaîne hifi est un autoradio. Nous utilisons également un ordinateur portable et de temps en temps, pour regarder un film, un lecteur DVD portable double écran. Nous n'avons pas de télévision.autoradio

Lorsqu'il n'y a pas de soleil et qu'il faut absolument alimenter un appareil un peu gourmand, une machine-outil pour bricolage par exemple, il y a le groupe électrogène. Mais, s'il n'y a pas d'urgence, on attendra le retour du soleil, il faut s'adapter aux différentes conditions météo.
Quand le ciel est gris et quand il fait nuit, la maison et ses habitants sont tout simplement au repos.sleepy head 2

Le groupe électrogène est principalement mis en route lorsqu'il faut faire le complément en eau chaude à l'aide de la résistance électrique de 1500 W du chauffe-eau solaire. A ce moment on en profite pour faire en plus ce qui demande une certaine consommation en électricité, comme utiliser le lave-linge par exemple.

fleche haut

Pour conserver les aliments au frais

En hivers, le rebord de la fenêtre va très bien. Sinon, nous avons un petit réfrigérateur de camping-car, situé au rez-de-chaussée, qui peut fonctionner à partir de 3 sources d'énergie différentes (trimixte) 12 volts continus, 230 volts alternatifs et gaz. En journée, lorsque la météo le permet il fonctionne au 230v, sinon au gaz.

 

Pour l'occasion, j'ai créé un circuit de prises de courant 230v qui est alimenté uniquement quand le chauffe-eau solaire fonctionne, donc lorsque le soleil brille. Ce qui permet de brancher le réfrigérateur et différents appareils à charger comme l'ordinateur par exemple , sans prendre le risque de décharger les batteries si la météo se gâte lorsqu'on est pas à la maison.

frigo gaz 12 230v

fleche haut

Pour les provisions alimentaires à plus long terme

conserve haricots vertLes légumes du potager, du genre racines (carottes, betteraves, céleris-raves, …), se gardent très bien dans un tambour de lave-linge enterré.

Les haricots, la sauce tomates sont stérilisés dans les bocaux de verre.

Les choux sont conservés par la lacto-fermentation. Cette dernière méthode a plusieurs avantages, elle enrichit les aliments au lieu de les appauvrir et elle est plus économique car sans traitement thermique.

fleche haut

Dans la cuisine

bruleur gazNous avons une cuisinière tout gaz alimentée par des bouteilles de propane qui alimentent également le réfrigérateur. Une bouteille de propane de 35 kg tient quatre mois.

 

Comme mentionné plus haut, nous n'avons pas de lave-vaisselle, c'est dans l'évier avec l'eau chaude des bouilloires en hiver et l'eau chaude solaire à la belle saison, que la vaisselle est lavée.

magimix 2100Le batteur, le mixeur plongeant et le robot ménager fonctionnent très bien, mais en journée tout de même.

Pour alléger notre poubelle, une bonne partie des déchets de la cuisine sont détournés vers les poules et le compost pour le potager.

fleche haut

Pour laver notre linge

Fin d'année 2000, au début de notre aventure, nous avions trouvé un lave-linge d'apparence tout à fait standard, mais qui était une machine modifiée pour pouvoir fonctionner sur une installation solaire photovoltaïque. C'était une entreprise individuelle dans un petit local au fond d'une cour en Allemagne à Fribourg, et oui encore chez nos voisins avant-gardistes en la matière. C'était un lave-linge pourvu de deux entrées d'eau (chaude/froide) avec une résistance de chauffage de 750 W au lieu des 2 KW des lave-linges standards. Mais après dix ans de bons et loyaux services elle nous a lâché, problème de carte électronique et l'entreprise Allemande qui l'avait commercialisé n'existe plus !
lavage du linge

Actuellement nous avons une mini machine à laver (oneConcept DB004) d'une puissance de 380 W en lavage et 160 W en essorage. Malgré son petit encombrement, sa capacité de lavage est tout de même d'environ 4,8 kg de linge.

Pour faciliter le remplissage de l'eau, j'ai équipé les deux robinets d'arrivée d'eau de la machine précédente d'un flexible de douche, un pour l'eau froide et l'autre pour l'eau chaude (solaire). Si l'eau chaude solaire se fait rare, surtout en hiver, l'eau est chauffée sur le poêle. La température de l'eau est contrôlée avec un thermomètre et elle ne doit pas dépasser les 50°C, pour protéger les plastiques de la machine.

L'essorage se fait dans un compartiment séparé, cela nécessite de la manipulation, et pour les grands articles nous utilisons une autre essoreuse à linge (Thomas centri 776 SEK 350 W) qui a une vitesse de rotation de 2800 tours à la minute, ce qui réduit nettement le temps de séchage du linge. mini lave linge oneconcept db004 dessus ferme

De temps en temps, nous mettons à contribution la famille, les amis ou le lavomatique du coin.

fleche haut

En conclusion

Par une belle journée ensoleillée, on pourra utiliser toute la puissance de l'installation, mais quand la journée est sombre il faut veiller au grain. Pour les soirées, durant la saison froide surtout avec des journées maussades, on se limite à l'éclairage et là avec les ampoules leds c'est beaucoup plus facile.

Pour l'eau chaude sanitaire, qui est chauffée par les panneaux solaires thermiques, on essaye au maximum de tenir entre deux périodes de beau temps, sans devoir allumer le groupe électrogène. En hiver, les deux bouilloires chauffées sur le poêle nous aident bien.

Une autre alimentation plus contraignante à gérer que l'électricité, c'est l'eau. Effectivement, ces dernières années, la source qui alimente notre réservoir a tendance à s'arrêter quelques mois en fin d'année, surtout si l'automne est sec. Cela nous oblige à procéder à des pompages de notre deuxième source vers le réservoir.

Bien sûr, vivre dans une maison autonome reste encore aujourd’hui un choix pionnier, mais cela permet de se rapprocher de la nature, car c'est une gestion constante avec le soleil, les heures et les saisons.

Et le travail à temps partiel de Dorothée facilite l'organisation des tâches ménagères, car pour utiliser l'énergie du soleil, il faut une présence à la maison durant la journée.

bandeau ueschlagmatt

 

 

Commentaires   

#2 Dorothée 19-04-2016 08:52
Je confirme que le plus difficile et contraignant à gérer c'est quand l'eau vient à manquer. :sad:
Pour le reste c'est qu'une question d'organisation et de volonté !!
Thierry a oublié de mentionner la machine à coudre, qui fonctionne très bien avec notre installation solaire, et quel plaisir de pouvoir réaliser sa propre garde-robe. :-)
Citer
#1 Patrice 18-04-2016 11:11
salut Thierry.
Impressionnant de voir le degré d'autonomie que tu as atteint. J'en connais un qui rigolera quand il y aura une mega panne de courant dans ta région. sans parler des factures EDF ou d'eau dont tu ne connais même pas la couleur.
Grosses bises à vous deux
Pat
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir