Il y a 1288 photos sur le site

La description ci-dessous concerne la nuit du 15-16 juillet.
Les horaires sont valables pour le centre de l'Alsace (Munster: Lat.48°02'N Long.7°08'E).

 

• Le Soleil se couche au Nord-Ouest à 21h27 et une nuit de 8h21, commence.

 

Mercure mercure symb, la planète la plus proche du Soleil (46 à 70 millions de km), est visible au début du mois après le coucher du Soleil (élongation Est) au-dessus de l'horizon Ouest Nord-Ouest (le 05:Illum.19%, Mag.+1.6) en compagnie de Mars (Mag.+1,8) et les tous derniers jours du mois avant le lever du Soleil (élongation Ouest) au-dessus de l'horizon Est Nord-Est (le 31:Illum.11%, Mag.+2.3).
Son observation est souvent rendue difficile car son élongation (angle apparent par rapport au Soleil) est toujours inférieure à 28°, se qui la noie le plus souvent dans l'éclat du Soleil.

 

Mars, reconnaissable par son éclat orangé, se couche à l'Ouest Nord-Ouest à 22h10 (Mag.+1,8).

 

Jupiter, la plus grosse planète du système solaire, avec son diamètre 11 fois plus grand que celui de la Terre, est facilement repérable à l'œil nu (Mag.-2,6). A 23h00 elle se trouve au Sud (Alt.20°), à sa droite se trouve Antarès (Mag.+1,1; Dist.8° S), la Supergéante rouge de la constellation du Scorpion 883 fois plus grande que le Soleil et située à environ 520 années-lumière de la Terre.

 

Saturne saturnese trouve au Sud Sud-Est à 23h00 (Mag.+0,2; Alt.14°) à gauche (Dist:5°) de la Lune (Illum.99%, Mag.-12.3).

 

La Galaxie d’Andromède (M31) est visible (Mag.+3,5) toute la nuit dans le secteur Est Nord-Est, à 00h00 au Nord-Est (Alt.24°).
Dans d’excellentes conditions, on peut la voir à l’œil nu, mais globalement il vaut mieux utiliser une paire de jumelle. Elle se présente alors comme une tâche diffuse, laiteuse, mais on ne voit que son noyau.
M31 est l’un des rares corps célestes situés à l’extérieur de notre propre galaxie pouvant être vu à l’œil nu. C'est la galaxie spirale la plus proche de nous, sa distance est encore incertaine. On l’estime entre 2,4 et 2,9 millions d’années-lumière selon les sources.

 

Vénusvenus l'étoile du berger, se lève dans les lueurs du jour au Nord-Est à 5h08 (Illum.99%, Mag.-3.9).
C'est le troisième objet le plus brillant du ciel après le Soleil et la Lune, donc très facile à repérer. Avec une paire de jumelle, on peut observer des phases comme pour la Lune.

 

La constellation d'Orion est de retour fin juillet, au-dessus de l'horizon Est, une heure avant l’arrivée du Soleil, vous pouvez même repérer l’éclat de Bételgeuse d’Orion et chercher les Trois Rois !

 

• Le Soleil se lève au Nord-Est à 5h48.

 

• La Pleine Lune le 16 à 22h38, se lève au Sud-Est à 21h21 et on pourra assister à une éclipse partielle lunaire (Dist:398 641km; Dia:0°30'; Illum.100%; Mag.-12.6) en face du Soleil couchant en compagnie de Saturne (Mag.+0.1; Dist:7° O). [Calendrier Lunaire]calendrier lunaire 2019-07
Notre satellite est alors plongé dans la pénombre terrestre et commence à glisser dans l’ombre de notre planète quelques minutes après. Le maximum de cette éclipse partielle se produit à 23 h 30 min, avec 65 % du diamètre lunaire dans l’ombre.

 

Les Rapprochements avec la Lune:

Les distances apparentes entre les astres s'expriment en degrés, du centre de chacun de ces astres.
On peut s'aider de ses mains et de ses doigts pour mesurer ces angles: Bras tendu, le poing fermé représente environ 10 degrés et l'épaisseur d'un doigt représente environ un degré ! La pleine Lune fait un demi-degré. [Mesurer les angles dans le ciel]Mesurer les angles dans le ciel Illustration extraite de https://lepithec.blogspot.com

- Le 01 à partir de 4h50, au-dessus de l'horizon Est Nord-Est, le très fin croissant de la Lune (Illum.3.8%; Mag.-6.2) se trouve entre Vénus (Illum.98%; Mag.-3.9; Dist:10° N) et Aldébaran (Mag.+0,9; Dist:8° N), qui est l'étoile la plus brillante de la Constellation du Taureau.

- Le 03 avant 22h10, au-dessus de l'horizon Ouest Nord-Ouest, rapprochement du très fin croissant de la Lune (Illum.1.5%; Mag.-5.5) avec Mars (Mag.+1.8; Dist:6° S) et Mercure (Illum.22%; Mag.+1.3; Dist:9° S).

- Le 04 avant 22h20, au-dessus de l'horizon Ouest Nord-Ouest, rapprochement du fin croissant de la Lune (Illum.6%; Mag.-6.7) avec Mercure (Illum.20%; Mag.+1.5; Dist:7° N) et Mars (Mag.+1.8; Dist:8° N).

- Le 05 avant 23h30, au-dessus de l'horizon Ouest Nord-Ouest, rapprochement du fin croissant de la Lune (Illum.13%; Mag.-7.8) avec Régulus (Mag.+1,4; Dist:5° S), l'étoile la plus brillante de la Constellation du Lion.

- Le 09, rapprochement de la Lune (Illum.55%; Mag.-10.3) avec Spica (Mag.+1,0; Dist:7° SO à 23h00), l'étoile la plus lumineuse de la Constellation de la Vierge.

- Le 13, rapprochement de la Lune (Illum.91%, Mag.-11.7) avec Jupiter (Mag.-2,5; Dist:1.5° SO) et un peu plus loin Antarès (Mag.+1,1; Dist.9° SO), la Supergéante rouge de la constellation du Scorpion 883 fois plus grande que le Soleil et située à environ 520 années-lumière de la Terre.

- Le 15, rapprochement de la Lune (Illum.99%, Mag.-12.6) avec Saturne (Mag.+0.1; Dist:5° E).

- Le 27 à partir de 2h30, au-dessus de l'horizon Est Nord-Est, le croissant de la Lune (Illum.31%, Mag.-9.1) avec les Pléiades (Mag.+1.6; NNE) et Aldébaran (Mag.+0.9; Dist:13°; N), qui est l'étoile la plus brillante de la Constellation du Taureau, forment un triangle.

- Le 28 à partir de 2h30, au-dessus de l'horizon Est Nord-Est, rapprochement du croissant de la Lune (Illum.21%, Mag.-8.5) avec  Aldébaran (Mag.+0.9; Dist:1.5°; SE) et, selon la pollution lumineuse de votre site, les petites étoiles de l’amas des Hyades scintillent discrètement. Les Hyades en forme de «V» représentant la tête de la Constellation du Taureau et couvrant quatre degrés. Aldébaran en fait partie et représente l'œil du Taureau.
Un peu plus haut, le coffret diamanté des Pléiades est magnifique.

- Le 31 avant le lever du Soleil, au-dessus de l'horizon Est Nord-Est, le très fin croissant de la Lune (Illum.1.5%; Mag.-5.4) se trouve entre Mercure (Illum.11%; Mag.+2.3; Dist:4° SE) et Pollux (Mag.+1,2;Dist.7° NO), l'étoile la plus brillante de la Constellation des Gémeaux.

 

Les Distances par rapport à la Terre :

- La Lune au périgée le 05 à 05h54 avec 363 726 km, elle se couche le 04 à 23h08 à l'Ouest Nord-Ouest (Dist.363 816km; Dia:0°33'; Illum.6%; Mag.-6.8).
A l'apogée le 21 à 01h01 avec 405 480 km (Dia:0°29'; Illum.86%; Mag.-11.4), au-dessus de l'horizon Sud-Est (Alt.13°).
Distance géocentrique ou du centre de la terre, ces distances varient chaque mois entre 356 410 km pour le périgée mini et 406 740 km pour l'apogée maxi.

- Le Soleil se trouve à 152 millions de km (1,01 UA).
La Terre est à son Aphélie (le plus éloigné du Soleil) le 4 juillet 2019.

- Mercure se trouve à 98 millions de km (0.66 UA) le 05.
Distance mini 86 millions de km et maxi 213 millions de km.

- Vénus se trouve à 256 millions de km (1.71 UA).
Elle s'éloigne jusqu'en août 2019 où elle se trouvera à 259 millions de km.
Distance mini 41 millions de km et maxi 259 millions de km.

- Mars se trouve à 391 millions de km (2.61 UA).
Elle s'éloigne jusqu'au 28 août 2019 où elle se trouvera à 400 millions de km.
Distance mini 56 millions de km et maxi 400 millions de km.

- Jupiter se trouve à 665 millions de km (4.43 UA).
Elle s'éloigne jusqu'en décembre 2019 où elle se trouvera à 929 millions de km.
Distance mini 590 millions de km et maxi 960 millions de km.

- Saturne se trouve le plus proche avec 1.35 milliards de km (9.0 UA).
Après elle s'éloignera jusqu'en janvier 2020 où elle se trouvera à 1,65 milliards de km.
Distance mini 1,2 milliards de km et maxi 1,65 milliards de km.

 

L’unité astronomique (UA ou AU) est une unité utilisée pour mesurer les distances, surtout entre les objets du Système solaire ou entre ceux situés dans d'autres systèmes planétaires. Elle est basée sur la distance entre la Terre et le Soleil. On considère qu’une unité astronomique mesure environ 150 millions de kilomètres, cela représente un parcours d’une durée d’un peu plus de 8 minutes à la vitesse de la lumière.

 

Informations obtenues à l'aide de Sky View Cafe & Astrofiles.net
& Les dernières nouvelles de l'Univers et de l'observation du ciel de Guillaume Cannat auteur scientifique pour Le Monde.fr: Autour du Ciel